Je n’attendrai pas le soleil pour vous l’annoncer…

Que de temps écoulé depuis mon dernier article ! Vous vous demandez si je me suis lassée, si je manque d’inspiration, de motivation… Rien de tout cela ! Je me préparais à vous annoncer une grande nouvelle ou plutôt plusieurs. Et ça se mûrit ce genre de chose…

Cela va bien souvent de pair avec notre propre cheminement. Celui de notre vie ou plutôt de la place que nous lui laissons pour former en nous ce pourquoi nous sommes faits. Ce chemin qui n’est pas le plus facile mais qui pourtant nous pousse au-delà de nos peurs et de nos limites. Bref, sans rentrer dans de grand détails, voici sans plus tarder ce que je concoctais plus intensément ces dernières semaines ou plutôt ces 10 dernières années et qui arrive comme une évidence…

man wearing white shirt brown shorts and green backpack standing on hill

Vous avez pu constater, pour ceux qui suivaient mon blog, qu’il s’est transformé en site internet depuis quelques temps… Et ce n’est pas sans raison ! Le congé parental sera bientôt derrière moi et je souhaite exercer une activité qui permette de concilier vie familiale et vie professionnelle et aussi respecter ma santé et celle de ma famille. Avec tout ça, une grande envie d’entreprendre depuis longtemps ! Je proposerai donc dès mi-novembre, des CONSULTATIONS EN NATUROPATHIE (Deuxième formation en naturopathie validée). Elles seront proposées à mon domicile sur Léguevin dans le 31490.

Julie de GOURMANDE ET NATUR’ÊTRE

artistic blossom bright clouds

PS : je ne vous oublie pas et vais continuer à mettre de nouvelles recettes sur le blog qui existe toujours bien sûr !

En attendant la douceur du printemps…

6 mois que j’ai changé d’alimentation en supprimant le gluten, le lactose et les produits raffinés. Vous vous demandez sûrement pourquoi ?! La réponse viendra dans un prochain article pour vous expliquer pourquoi il vaut mieux éviter ce trio pour être en meilleure santé.

J’ai hâte de découvrir ce que les saisons du printemps et de l’été me réservent en découvertes ! J’imagine déjà les sorbets et les tartes aux fruits crues, les carpaccio de tomates… (du jardin !!! Oui, oui, gros projet de potager en permaculture chez nous cette année…🍆🍅🥒)

Encore un peu de patience, on n’y est pas encore ; la neige et le froid nous l’ont prouvé cette semaine. Ce fut d’ailleurs l’occasion de déguster quelques gourmandises qui font bien envie en hiver. Profitons en encore un peu quand même !

Je vous propose quatre recettes dont une que j’ai moi même inventé. Un brownie chocolat courgette noix de pécan (photo sur laquelle vous avez dû saliver sur ma page Facebook🍫), des rochers chocolat cacahuète (extra pour se réchauffer un jour de grand froid❄️), un cake au yaourt de soja et pépites de chocolat (une valeur sûre pour vos enfants👍👌😉) et du lait de noisette Home Made (inventé by myself, extra avec du cacao☕)

Brownie sans lactose sans gluten
Brownie chocolat courgette noix de pécan
  • Monter 3 blancs d’œufs en neige. Réserver.
  • Blanchir les 3 jaunes d’œufs avec 60g de sucre complet.
  • Mélanger avec 50g de farine de riz, 200g de chocolat noir fondu et 180g de courgette râpée.
  • Incorporer délicatement aux blancs d’œufs.
  • Ajouter 120g de noix de pécan.
  • Verser dans un moule huilé de préférence carré ou rectangle.
  • Cuire 25 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Bouchées sans gluten sans lactose
Rochers chocolat cacahuète 🥜
  • Battre 30g de beurre de cacahuète avec 50g de sucre complet.
  • Incorporer un œuf, 80g de flocons de sarrasin et 50g de chocolat noir grossièrement concassé (ou pépites de chocolat).
  • Déposer des petits tas de la taille d’une noix sur une plaque de cuisson.
  • Enfourner pour 15 minutes dans un four préchauffé à 180°C.
Cake sans gluten sans lactose
Cake au yaourt de soja et pépites de chocolat
  • Mélanger un yaourt de soja avec 3 œufs, 3/4 d’un pot d’huile d’olive, de la fleur d’oranger et une pincée de vanille en poudre.
  • Ajouter un pot de sucre complet, un pot de farine de riz, un pot de fécule de pomme de terre, un pot de poudre d’amande et une c. à café de bicarbonate.
  • Verser cette pâte dans un moule à cake bien huilé et parsemer de pépites de chocolat.
  • Cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 40 à 45 minutes.
Cake sans gluten sans lactose
Cake au yaourt de soja et pépites de chocolat
Lait végétal noisette
Lait végétal à la noisette
  • La veille, faire tremper 100g de noisettes dans de l’eau.
  • Le jour J, vider l’eau. Mixer les noisettes avec un litre d’eau et 30g de sirop d’érable (à doser en fonction de vos goûts. À la place, vous pouvez mettre du sirop d’agave, du sucre complet, une date medjoul, du miel…)
  • Passer le tout dans un chinois.

À vos commentaires et j’ai hâte d’avoir votre avis une fois que vous aurez testé ces recettes.

Je réponds à toutes vos questions alors n’hésitez pas !

Fêter l’amour, le nouvel an chinois, mardi gras…Tout ça ?!

Nouvel an chinois, mardi gras, Saint Valentin… Autant d’événements que d’arguments pour nous faire acheter “des choses”. L’amour ne s’achetant pas, autant s’enrouler dans un nem pour fêter mardi gras comme il se doit ! 😂

Vous l’aurez compris, je profite aussi de ces occasions (et oui, moi aussi 😶) pour vous proposer trois recettes. En dehors de l’aspect commercial de ces fêtes, elles restent toujours de bonnes occasions de partage et de convivialité. Une chose est sûre, presque tous le monde est au courant et ça fait une bonne raison de se retrouver autour de gourmandises qui changent de notre quotidien. Pour le reste, autant éviter que ce soit une raison supplémentaire de se traîner parce que les chocolats et autres mets de fêtes de Noël nous le font encore payer. 😅

Je vous propose donc de découvrir les supers rouleaux de printemps du nouvel an chinois (ou plutôt de ma belle sœur 😆), un gâteau pour les amoureux du chocolat (ben quoi? Et le chocolat alors, qui pense à lui?!) et une recette de gaufres. (À déguiser à souhait !)

—> ROULEAUX DE PRINTEMPS

Vous avez dû le remarquer, je ne suis pas vraiment précise dans mes recettes. C’est voulu parce que je m’attends à beaucoup de créativité de votre part 😉 et puis la simplicité doit rester de mise. Pour cette recette, il vous faudra :

  • Des feuilles de riz
  • Des crudités (avocats, carottes, chou blanc, salade, concombres, pousses de soja…)
  • Des champions noirs
  • Du poulet cuit en morceaux
  • Des vermicelles de riz (plongés dans de l’eau bouillante 3 minutes)
  • Une sauce (je la fais avec de la sauce à nems, crème soja et crème de cacahuètes)

Rien de bien compliqué jusque-là… sauf qu’on en vient au pliage ! 🤔

Placez un peu de tous les ingrédients (sauf la sauce 😉) au centre d’une feuille de riz qui aura trempée dans de l’eau froide quelques minutes. Rabattre les côtés de droite et de gauche vers le centre puis rouler le rouleau de printemps en serrant bien… Bon courage ! 🤣

—> GÂTEAU POUR LES AMOUREUX… DE CHOCOLAT

  • Monter 3 blancs d’œuf en neige. Réserver
  • Mixer 100g de chocolat fondu avec 100g de margarine bio, 1/2 C. à café de bicarbonate, 3 jaunes d’œuf, 35g de farine de riz, 35g de fécule de pomme de terre et 80g de sucre complet.
  • Ajouter délicatement aux blancs d’œufs en neige à l’aide d’une maryse.
  • Faire cuire une vingtaine de minutes dans un four préchauffé à 180° ou dans votre cuit vapeur !

—> PÂTE A GAUFRES A DÉGUISER !

  • Monter 3 blancs d’œuf en neige. Réserver
  • Blanchir 3 jaunes d’œuf avec 30g de sucre complet
  • Ajouter 240g de farine de riz, 30g de margarine bio, 300g de lait végétal, 1/2 C. à café de bicarbonate et 1 pincée de sel
  • Incorporer délicatement les blancs d’œufs en neige à l’aide d’une maryse.
  • Cuire vos gaufres et déguiser avec une pâte à tartiner faite maison par exemple !

Par ici pour la recette : https://gourmandeetnaturetre.wordpress.com/2018/01/30/y-a-de-quoi-se-jeter-dessus-😉

J’ai opté pour du zeste de citron dans la pâte…

Crudités, légumes et gourmandise ?!

Je me dois de partager avec vous mon amour pour les légumes et crudités ! Il faut dire que j’ai surtout publié des articles sur des gourmandises sucrées. À force, vous risquez de croire que c’est mon alimentation principale ! Et vous auriez raison concernant mon attirance pour le sucré.

Et pourtant, l’un manquerait à l’autre et l’autre manquerait à l’un… Comment vous expliquer ? Les vacances n’en serait pas si ont les avaient tout le temps. Vous saisissez ?

Ce que j’aime avec les légumes c’est la diversité de goûts, de textures et de couleurs. Mais avant de les apprécier, j’ai eu besoin d’apprendre à les redécouvrir. Je vous lance le défi de les cultiver vous même ou de trouver un agriculteur respectueux de la terre pour goûter à nouveau ce que les cantines, les industriels (et même parfois nos mères) ont réussi à nous écœurer. On en parle des gratins de chou-fleur ou de brocolis, des haricots verts en boîte et des tomates oranges acides en salade ?! 😒🤔🤣

Je vais plutôt vous parler des légumes ramassés dans mon potager qui ont poussé en permaculture et des agriculteurs de proximité que j’essaie de soutenir le plus possible car ils décident de ne pas traiter leurs légumes. J’ai pu apprécier la douceur d’une tomate cueillie à maturité et la diversité de ses variétés; le sucré d’un navet mangé cru ! (Oui, cru ! J’ai été moi-même surprise. Je ne l’appreciais que camouflé dans un couscous ou une potée…et encore, parce que ça faisait partie de la recette !); le goût subtil d’un haricot vert ramassé le jour même; les saveurs différentes des carottes parce que mince, avant elles avaient toujours le même goût au supermarché; le croquant et la saveur douce d’une betterave crue… Et saviez vous que les courgettes crues, c’est excellent et même meilleur (pour moi) que cuites ? J’arrête là… Je vous laisse quelques surprises sinon vous saurez tout sur le vrai goût des légumes.

Je ne vous proposerai pas de recette ce coup-ci mais des suggestions pour laisser libre cours à votre créativité. Parce que, oui, vous en avez et tout peut-être imaginé !

  • Beaucoup de légumes mangés en crudités sont excellents en carpaccio ! Betteraves, courgettes, navets, radis, carottes, tomates… Le principe étant de trancher finement en rondelles, (avec une mandoline par exemple) de les disposer sur une assiette et d’ajouter un filet d’huile d’olive, du jus de citron frais ou/et du vinaigre de cidre, des herbes fraîches (ciboulette, basilic…) ainsi que des graines mixés de votre choix (noix, amandes, pignons…)
  • Les incontournables carottes râpées peuvent être agrémentées différemment. Pourquoi ne pas rajouter des noix, des fruits secs (raisins ou autres…) Les betteraves peuvent également être râpées, le chou rave aussi ! (Oubliez le goût des choux rave-mayonnaise ! 😑) En parlant de mayonnaise, un jaune d’œuf, une huile végétale, un peu de moutarde (ou pas) et un peu de sel suffisent à faire une très bonne mayonnaise qui n’a rien de mauvais pour la santé en soi.
  • Les chou-fleur, chou-brocoli, etc… sont excellents à peine cuits pour garder leur croquant avec une bonne vinaigrette faite maison. En passant, cela vous permet d’avoir un apport en bonnes huiles crues grâce aux huiles de colza, d’olives, de noix, etc…
  • Dans les salades de quinoa, de riz, de pommes de terre, de pâtes de riz brun, je rajoute des crudités coupés en brunoise (j’ai un super appareil pour ça !) Ça rajoute du croquant et du goût.
  • Et comme c’est plutôt la saison pour les manger chaud, n’oublions pas les potées, poules au pot, pot au feu, etc… En dehors de ces plats, je privilégie la cuisson vapeur qui permet de conserver vitamines, arômes et texture des légumes.

J’espère vous avoir donné envie de redécouvrir les légumes et de vous réconcilier avec eux (Si toutefois vous ne pouviez plus les voir !)

Et sinon, vous les aimez comment les légumes !?!

Crudités carottes chou violet salade

img_20180124_1823291752536202.jpg

Y a de quoi se jeter dessus 😉

Et si je vous disais qu’il était possible de faire sa propre pâte à tartiner au chocolat… et qu’aujourd’hui, en un essai, j’avais réussi !

Qui plus est, elle est bien sûr sans gluten et sans lactose ! 🙌

J’ai eu l’occasion de suivre une recette mais elle ne m’avait pas satisfaite. Trop loin de la texture et du goût dont j’avais l’habitude.

J’achetais une super pâte à tartiner dans un magasin bio mais elle coûte dans les 11€ le pot de 700 grammes. En la faisant moi même, j’ai le même résultat pour grosso modo 3€.

Un bon mixeur s’impose toutefois pour avoir ce résultat.

J’avoue que ce que j’aimais le plus mettre dans les crêpes c’était le n*****a pour lequel tant de monde est capable de se battre ! Et pourtant, celle ci contient très peu de noisettes et beaucoup de rajout à déconseiller…

Vous allez voir, la recette que je viens d’imaginer est très succincte en ingrédients et peut encore être retravaillé pour moins de gras et moins de sucre.

J’envisage un deuxième essai pour remplacer l’huile de palme. Elle n’ai pas mauvaise en soi pour la santé sauf si elle est hydrogénée. (Et c’est comme ça qu’on la retrouve dans la majorité des aliments industriels)

PÂTE À TARTINER

NOISETTE-NOIX DE CAJOU

  • Sucre de canne : 110g
  • Huile de palme : 85g
  • Noisettes : 45g
  • Noix de cajou : 40g
  • Cacao maigre : 20g

—> Mixer finement le sucre avec les noisettes et les noix de cajou

—> Rajouter l’huile de palme et le cacao maigre

—> Mélanger vivement le tout et verser dans un pot en verre

Pâte à tartiner sans gluten sans lactose
Les pâtes à tartiner n’ont qu’à bien se tenir !

Le prochain défi sera de remplacer l’huile de palme…

Et vous, vous la faites comment votre pâte à tartiner ?

Défi relevé ! 🍕

5 mois que j’ai changé radicalement d’alimentation… 5 mois que je n’ai pas mangé de pizza.

Je ne sais pas ce qui lui a pris… (une envie de pizza sûrement) mon mari m’a défié d’en faire une pour ce soir ! Sans farine de blé et sans fromage, ce n’est pas une mince affaire mais c’est carrément possible…

Je me suis donc inspirée d’un super livre de Cléa “Tout sans gluten”. Je me suis même lancée pour faire une mozzarella vegan 🤣 dont voici la recette :

  • Faire tremper 35g de noix de cajou dans 250ml d’eau pendant 4 à 6 heures
  • Les mixer jusqu’à obtention d’une texture lisse et homogène avec 1 c. à soupe de farine de tapioca, 2 c. à soupe d’arrow root, 1 c. à soupe de jus de citron, 1 c. à soupe d’huile d’olive et 1/2 gousse d’ail.
  • Saler et cuire sur feu moyen à vif en remuant jusqu’à obtention d’un mélange très dense et élastique.
  • Laisser tiédir dans une assiette creuse avant de couper en morceaux.

Le résultat est assez impressionnant au niveau de la texture et du visuel ! Niveau goût, ça reste à travailler à mon sens. Ceci dit ma fille de 6 ans garde toujours le meilleur pour la fin et c’est ce qu’elle a fait avec la mozzarella… Nous l’avons regardé d’un air surpris. Ce à quoi elle a répondu : “Ben quoi ? Moi j’aime tous les fromages de toutes façons !”😅

Mozzarella pizza
Quelle élasticité !!! Ma grande a cru que c’était aligot ce soir 😂

Défi relevé pour moi ! Mon mari a validé la pizza 💪👍👌et a même trouvé qu’elle calait bien 🙄

Pizza sans gluten à la mozzarella vegan
Je n’en suis pas peu fière… 😉

Pour la pâte :

  • Mélanger 125g de farine de riz avec 60g de sarrasin, 60g de farine de pois chiches, 1/2 c. à soupe de levure de boulanger déshydratée, 1 c. à café d’herbes de Provence et 1/2 c. à café de sel.
  • Ajouter 1 c. à soupe d’huile d’olive et 200ml d’eau tiède.(quantité à ajuster pour que la pâte ne colle pas)
  • Pétrir pour former une boule et abaisser finement entre deux feuilles de papier sulfurisé
  • Laisser reposer 1 heure dans un endroit tiède

Pour la garniture, j’ai fait une sauce tomate maison avec du coulis de tomates, de l’ail, de l’oignon, des herbes de Provence, du sel et une pincée de bicarbonate.

Je l’ai étalé sur la pâte à pizza. J’ai rajouté des olives, des tranches de jambon cru, des anchois et des morceaux de mozzarella vegan.

Et hop, cuisson dans un four préchauffé à 180° pendant 20 minutes!

Pizza à la mozzarella vegan
A vous de jouer !

Je ne pouvais pas terminer ce post sans parler de la grande découverte du jour : les crukies !🍪

Les cookies manquent forcément aux gourmandes qui veulent prendre soin de leur santé. Et c’est un échange avec une lectrice de mon blog qui m’a donné envie d’essayer et qu’elle puisse aussi se faire plaisir !

J’espère qu’elle s’est régalée. Pour ma part, j’ai toujours aimé manger les pâtes de mes recettes crues ! Qui ne l’a jamais fait ?! Ma fille de 19 mois à pu venir me piquer des bouts de pâte 😍 J’ai donc bien apprécié ces crukies ! Tout y est : l’aspect visuel, la texture et le goût. Comme pour les cookies, il n’y a jamais assez de pépites de chocolat 😋

Cookies sans cuisson
Alors, vous en pensez quoi ? Ils sont beaux hein ?!

J’ai trouvé une recette sur Antigone.21.com dont je me suis inspirée :

—> Réduire en fine poudre :

  • 40g de noix de cajou ou amandes
  • 65g de sarrasin ou en flocons
  • 50g de graines de tournesol
  • 30g de noix de coco râpée

—> Ajouter et mélanger à la cuillère en bois

  • 50g de farine de coco
  • 35g de sucre de coco ou complet
  • 60ml de sirop d’agave ou riz ou érable
  • 50g de beurre de cacao ou coco
  • Quinze noix du Brésil
  • 1 c. à c. de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 à 2 poignées de pépites de chocolat

—> Former des boules (de 40g… oui, oui, la précision est indispensable en pâtisserie 😉) que vous applatissez sur du papier sulfurisé.

—> Puis, au lieu de les mettre au four, vous les mettez au frigo pendant une heure…

Les ingrédients peuvent se décliner à l’infini en fait ! Y a plus qu’à suivre vos goûts et votre inspiration. J’ai utilisé des noix de Grenoble plutôt que des noix du Brésil. J’ai fait un mix de sirop d’érable et sirop d’agave. Il est possible de diminuer les quantités de sucre à mon avis…

Allez, vous en prendrez bien un ?!

Cookies sans cuisson

Chose promise… la mousse aux noix

Une envie de gourmandise et une envie de vous faire plaisir… Plus de 100 visites atteint aujourd’hui pour le mois de janvier sur gourmandeetnaturetre.wordpress.com ! Je suis ravie qu’il ait l’air de plaire et j’espère qu’il vous aidera à comprendre que manger mieux rime avec plaisir. 

Je suis à votre disposition pour relever un défi : adapter vos recettes préférées ! Donc pensez à laisser un commentaire et cela fera partie d’un nouvel article. 

Voici, sans plus tarder, cette recette que j’ai imaginé cet après-midi : une mousse aux noix ! (Sans gluten et sans beurre… Je pense que vous commencez à le savoir !) Le petit plus : elle est faite avec les œufs de mes poulettes.

MOUSSE AUX NOIX CRUE

  • 6 œufs
  • 100 g de noix
  • 30 g de sucre complet

> Battre les blancs d’œufs en neige. Réserver

> Mixer les noix très finement. Réserver

> Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre et rajouter les noix (Il est possible de réduire la quantité de sucre. Il est à doser en fonction de votre goût ou “restriction” alimentaire) 

> Assembler le tout délicatement à la maryse.

> Placer dans des pots au frigo

Mousse noix sans gluten sans beurre

À vous de jouer ! J’attends votre avis avec impatiente… Pour ma part, j’ai trouvé ça très bon. Le goût du sucre complet met bien en valeur les noix. Les deux saveurs vont bien ensemble. Je vais tenter d’essayer avec des noisettes ou encore des noix de pécan…

Se faire plaisir ou faire plaisir… ? 🤔

Quel régal de pouvoir continuer à pâtisser même sans gluten, sans lactose et sans ingrédients raffinés. Je ne me voyais pas manger plus sainement et mettre de côté le plaisir de cuisinier, de pâtisser et de manger des choses que j’aime ! C’est tout un apprentissage de changer ses habitudes, les ingrédients dont on se sert tous les jours. Mais j’y vois une opportunité de découvrir, d’expérimenter de nouvelles façons de faire et de prendre soin de soi…et des autres. 

J’ai mis du temps à mettre en pratique une chose : s’occuper d’abord de soi pour pouvoir prendre soin des autres. C’est en commençant à se respecter que l’on commence à respecter l’autre…et inversement. Quand nous ne nous respectons pas ou permettons aux autres de ne pas nous respecter, nous commençons bien souvent à le faire subir aussi aux autres. Le vase communiquant, vous connaissez ?! 

Il y en a un que j’aime utiliser lors d’une naissance : faire du bien à la maman pour qu’elle puisse à son tour faire du bien à son bébé. On pense souvent au bébé qui vient de naître en lui offrant un cadeau, une “chose” de plus… Mais n’est ce pas de sa maman dont il a le plus besoin ? Et pour la maman, ce sont des périodes de vie où elle se donne énormément. Elle a besoin de recevoir pour donner à son tour. 

Alors, j’ai sauté sur l’occasion pour confectionner quelques repas à une famille (elle se reconnaîtra 😉) qui a accueilli son quatrième enfant. Cela vous donnera des idées de menus qu’il est possible de faire sans gluten, sans lactose ou produit raffiné.

Menu 1 : 

  • Velouté potimarron
  • Riz poulet-coco
  • Crumble pommes-noix

Menu 2 :

  • Salade quinoa-saumon et ses petits légumes
  • Hachis parmentier patates douces-epinards
  • Mousse au chocolat

Menu 3 :

  • Carottes râpées pignons-raisins
  • Petits pois lardons
  • Tarte pommes-noisette

Je n’ai pas pris en photo tous les plats mais en voici quelques unes :

Velouté de potimarronSoupe sans lactoseCuire un potimarron, un oignon et deux pommes de terre recouverts d’eau. 

Saler et ajouter 20 cl de crème de soja puis mixer. 

Servir et saupoudrer de graines de lin et sésame broyés au préalable.

Riz poulet-cocoPoulet sauce coco légumesCuire du riz pour le nombre de personnes souhaité.

Pour 4 personnes, faire revenir, avec de l’huile de coco, deux escalopes de poulet et un oignon coupés en morceaux. Rajouter deux courgettes détaillées en dés et des tomates fraîches en morceaux. 

En fin de cuisson, rajouter 20 cl de crème de coco, du sel et du curry.

Salade de quinoa-saumon et petits légumesTaboulé quinoa saumon légumesCuire du quinoa de manière à ce qu’il reste un peu croquant et le placer au frigo après y avoir rajouté un peu d’huile d’olive.

Cuire des haricots verts à la vapeur et les découper en petits tronçons.

Détailler en petits morceaux du concombre, des tomates et du saumon fumé.

Rajouter le tout au quinoa ainsi que des pignons de pin, du jus de citron et du sel.

Hachis parmentier patates douces-epinardsHachis parmentier sans lactoseCuire des patates douces avec une pomme de terre puis mixer pour faire une purée.

Cuire des épinards à l’étouffée.

Faire revenir de la viande de boeuf hachée avec de l’oignon.

Dans un plat allant au four, étaler la viande et oignon puis les épinards et enfin, la purée de patates douces. 

Saupoudrer de noix mixées et passer au four à 180° pendant une quinzaine de minutes.

Mousse au chocolatMousse chocolat noirBattre 6 blancs d’oeufs en neige.

Faire fondre 200 g de chocolat bio à pâtisser au sucre de canne. Incorporer les 6 jaunes d’oeufs.

Mélanger délicatement ces deux préparation à la maryse.

Verser dans des pots individuels et placer au frigo.

Tarte aux pommes-noisettesTarte aux pommes noisettes sans gluten et sans lactose

Tarte sans gluten et sans lactoseLa recette viendra dans un autre article car elle vaut vraiment le détour avec sa super pâte sablée. (Oui oui ! Sans beurre et sans farine de blé !) Et son sucre de coco, sa cannelle…  etc !! Je l’ai refaite sans bordure car j’avais un reste de pâte… Elle est excellente ! 

Tarte fine aux pommes sans gluten sans lactose

Tartelette pommes sans gluten sans lactoseEt très bientôt aussi, la recette du crumble aux pommes… 😋 

Vos retours et avis comptent beaucoup alors à vos commentaires et questions si vous souhaitez des précisions !

Une journée spéciale, dédiée à ma coupine 😆

Il y a des amitiés qui débutent pendant l’enfance et ne terminent jamais. C’est un trésor précieux dans l’existence ; tellement plus que tout bien matériel. J’ai le bonheur d’en connaître une. Elle seule connaît tout ce que j’ai pu traverser depuis les premières années de ma vie. C’est une chose que toute nouvelle rencontre n’aura pas vécu avec moi. Et c’est aussi ce qui fait qu’elle est précieuse.

Hier, elle a fêté ses 30 ans et a rejoint le clan des trentenaires. Je lui souhaite une vie bien remplie et encore plein de moments de complicité toutes les deux. Pour l’occasion, je me devais de lui préparer un dessert aux poires. Elle en raffole !!!

J’ai donc réalisé une recette de tarte aux poires et aux pistaches. Les saveurs étaient excellentes mais le gâteau un peu sec. Je me laisse alors du temps pour revoir la recette et vous laisse quand même une photo pour vous faire patienter…

Gâteau anniversaire sans gluten sans lactose

Pâte à tarte sans beurre sans glutenMa première pâte brisée sucrée ! Un bonheur de pouvoir continuer à pâtisser dans les règles de l’art sans gluten et sans lactose.

Une galette des rois d’une autre saveur ! 👑

Vous êtes plutôt galette à la frangipane ou couronne briochée ?

J’ai tenté une recette de galette des rois végétale… Le résultat est très sympa et c’était un régal de pouvoir quand  même faire une pâte feuilletée (sans beurre et sans farine de blé !) Je pense la refaire avec une garniture un peu plus classique. Je vous en dirais des nouvelles…

J’attends vos photos et vos commentaires une fois que vous aurez goûté celle-ci :

POUR LA PÂTE :

—> Mettre au frigo les ingrédients suivants mélangés dans un saladier :

  • 70 g de farine de riz complet
  • 70 g de manioc
  • 70g de fécule de pomme de terre
  • 1 c. à s. de gomme de guar
  • 1 c. à c. de poudre à lever ou bicarbonate
  • 2 c. à c. de sucre de canne blond
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de graines de lin moulues

—> Dans un verre qui sera placé aussi au frigo :

  • 100g d’eau
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre

—> Mettre 150g d’huile de coco au frigo

POUR LA GARNITURE :

  • Torréfier (ou pas) 100g d’amandes entières 10 minutes au four à 160°C. Une fois refroidies, les broyer.
  • Délayer un peu des 250 ml de lait d’amande avec 20g de farine de riz puis cuire le tout dans une casserole avec 25g de sucre complet. Remuer avec un fouet jusqu’à épaississement.
  • Hors du feu, ajouter 1 c. à s. d’huile de coco, 2 c. à s. de crème d’amande, 2 c. à s. de miel et les amandes en poudre.

PRÉPARATION DE LA PÂTE :

  • Couper l’huile de coco en petits morceaux (de la taille d’un pignon de pin) et mélanger avec les matières sèches se trouvant dans le récipient, sans sabler. (Vous pouvez utiliser un coupe pâte)
  • Ajouter le mélange eau-vinaigre et former une boule qui sera placée 30 minutes au frigo.
  • La partager pour réaliser deux abaisses de la taille de votre galette. Utiliser du papier cuisson. Les placer au frigo une heure.

MONTAGE ET CUISSON :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Déposer une abaisse sur une plaque de cuisson.
  • Verser la garniture en laissant 3 cm sur les bords.
  • Déposer la deuxième abaisse par-dessus et souder le contour.
  • Dorer à l’œuf et dessiner au couteau les motifs de votre choix.
  • Cuire la galette pendant 35 à 40 minutes.

Il est possible d’acheter de la pâte feuilletée sans gluten en magasin bio mais pour ma part, je préfère la faire. Je sais ce qu’il y a dedans et le goût est toujours meilleur !

Et ne faites pas comme moi : n’oubliez pas d’insérer une fève !